Menu

Selon la correction à effectuer, il est proposé un appareil amovible ou un traitement par multi-bagues

Certains traitements ne peuvent être effectués qu’après la sortie de toute les dents définitives

Les traitements de 12 à 16 ans

Selon la correction à effectuer il est proposé un appareil amovible ou un traitement par multi-bagues.

Entre 12 et 16 ans : les traitements en denture définitive

A ce stade où toutes les dents définitives sont présentes, il s’agit surtout de corriger un mauvais alignement dentaire, à l’aide de bagues si le patient ne présente pas de décalage des mâchoires, ou si une première étape avec un appareil amovible a déjà été mise en œuvre. Il peut être encore possible vers 12-13 ans, si l’enfant a un potentiel de croissance, de corriger un décalage de mâchoires à l’aide d’appareils amovibles ou fixes.

   Les traitements multi-bagues sont les plus courants à cet âge. On colle sur chaque dent des attaches appelées « brackets » ou « bagues ». Dans ces brackets un fil semi-rigide est inséré. Il est attaché par un mini-clip pour les brackets auto-ligaturants (sans élastique de maintien de fil dans la gorge du bracket) qui font partie des dernières innovations orthodontiques, ce qui va permettre de guider le déplacement des dents. Ces bagues sont collées sur la face extérieure des dents (elles peuvent etre transparentes ou métalliques).


Traitement multi-attaches

Cliquer pour visionner la vidéo en 3D


Des cas complexes sont aussi à traiter :

- Absence de dents définitives (Agénésie) Dans la majorité des cas il s’agit d’agénésie des incisives latérales, remplacées par des canines.
Les dents présentes sont alors déplacées à l’aide d’un dispositif fixe et les espaces correspondant aux dents absentes sont ainsi fermés. A l’issue du traitement, la morphologie de ces canines est modifiée pour atteindre un meilleur rendu esthétique.
Dans certains cas, les dents absentes sont remplacées par des implants.

- Dents incluses
Ce sont des dents qui restent bloquées à l’intérieur de la mâchoire (manque de place, mauvaise orientation, présence de dents de lait ayant entravée l’éruption d’une dent définitive…).

L’intervention d’un chirurgien-dentiste pour accéder à la dent incluse peut être nécessaire. Avec la pose d’un dispositif fixe, la dent est ensuite guidée dans son évolution et ramenée dans sa position normale. Dans certains cas assez rares l’extraction de la dent incluse est recommandée.

Voir aussi : Les traitements orthodontiques pour adulte

Nos conseils

  • Les adolescents peuvent bénéficier d’appareillages très discrets.
  • Les interventions chirurgicales éventuelles sont tout-à-fait maîtrisées.

Article rédigé par le praticien le 09/01/2014